logo

Les clauses constitutives d’un contrat commercial

Articles récents

Methode DISC en entreprise : de quoi parle-t-on ?

Il existe en entreprise plusieurs méthodes qu’il est possible d’appliquer pour fluidifier ses process et sa communication internes. On trouve parmi celles-ci la méthode dite

Le regime CEE : que s’agit-il exactement ?

Grâce au système de certification de l’efficacité énergétique, les entreprises qui effectuent des travaux de rénovation énergétique peuvent recevoir un prix CEE. Comment créer un

Tout savoir que la Zone de Chalandise

Plusieurs facteurs contribuent à la réussite de votre activite commerciale. Parmi ces facteurs, il y a la zone de chalandise. Peu de commerçants ont connaissance

Comment fonctionnent les cartes carburant ?

Les cartes carburant offrent très souvent des remises sur le carburant et sont souvent assorties d’autres avantages qui peuvent faciliter la gestion du parc automobile

La création d’une entreprise est basée sur des points essentiels contenus dans le contrat qui le régit. En fait, le contrat est le document en guise de preuve que des principes ont été définis et ils doivent être respectés. En cas de désobéissance, des sanctions peuvent être appliquées et c’est la garantie que le contrat sera respecté. Quelles sont donc les clauses sur lesquelles est basé un contrat commercial ? Vous en saurez plus en lisant cet article.

L’objet du contrat

La première convention d’un contrat de partenariat commercial exige qu’elle fasse mention de l’objet de sa rédaction. En réalité, c’est grâce cette clause que vous pouvez suivre la prestation de vos missions et espérer des résultats. Autrement dit, il décrit explicitement les services et les obligations destinés à chaque membre du partenariat et les résultats qu’ils attendent les uns des autres.

L’objet du contrat de l’entreprise commerciale permet d’avoir une idée au préalable du service demandé par le client. Ainsi, pour définir l’objet des contrats de partenariat commercial des entreprises, vous pouvez y inscrire : les attentes et obligations du service du client, les renseignements personnels des parties incluses dans le partenariat et même leur adresse.

La fixation des modalités d’exécution

Les modalités d’exécution sont une clause d’importance capitale dans la constitution des contrats d’une entreprise commerciale. En fait, une société commerciale en partenariat propose divers types de prestations auxquels répond le contrat. Il y a la prestation de participe aux salons, la prestation des échanges de bases de données du client et autres.

Pour en informer le personnel, il est préférable d’en constituer un dossier avec les autres obligations ou services de l’entreprise commerciale : c’est l’ensemble des modalités d’exécution. Par ailleurs, le prestataire est dans l’obligation de s’assurer de l’efficacité dans l’accomplissement des missions, mais il n’est pas tenu pour responsable des résultats insatiables.

La définition de la durée du contrat

Un contrat commercial doit prendre en compte des éventualités négatives au même titre que les positives. Pour prévenir les ruptures de contrat inattendues, leur durée est définie d’avance. Il y a le contrat à durée déterminée et le contrat à durée indéterminée. Le choix de la durée doit être fait rigoureusement en considérant leurs inconvénients sur les modalités de rupture du contrat.

Les prix des prestations et modalités de paiement

Chaque prestation est assujettie à un paiement de prix et une clause exige que les tarifs soient mentionnés dans le contrat. Les modalités des prix sont définies suivant quelques critères, dont les modalités de paiement et les étapes et le calendrier des échéances. Les pénalités appliquées en cas de retard de paiement et l’obligation des partenaires liées au contrat font également partie de ces critères.

Les modalités de fin du contrat

La cinquième clause d’un contrat commercial concerne les principes de fin d’un contrat. Tout comme un CDI, un CDD peut prendre fin de façon inattendue. Le partenaire est en droit de jouir de sa collaboration jusqu’à la date limite fixée, mais le contrat peut être rompu avant ce délai. C’est généralement le cas de l’achèvement des missions des entreprises avant le temps imparti.

Toutefois, il est estimé dans les clauses qu’une autre convention ou même plusieurs conventions peuvent être à l’origine d’une fin de contrat. Dans ces cas, vous devriez prendre de l’avance et chercher des informations sur les possibilités qui pourraient conduire à cela et anticiper les solutions.

Les décisions de résolution des litiges

Les relations professionnelles ne peuvent pas exclure les possibilités de désaccord entre partenaires. La rupture imprévue d’un contrat par exemple peut être à l’origine d’un litige. Pour résoudre ce genre de situation, les solutions doivent être mentionnées dans les clauses des contrats de l’entreprise. Il est aussi recommandé de recourir à un expert du droit pour vous accompagner dans les procédures judiciaires en cas d’éventuels problèmes.

Nos rédacteurs

Alex McCandless

Alex McCandless

Kayleigh Jennings